La robe de mariée

Question de morphologie

N'importe qui ne porte pas n'importe quelle robe. Tout dépend de votre morphologie.

Si vos épaules et vos hanches sont arrondies mais que votre taille est fine, vous pouvez tout vous permettre. Si par contre, vos épaules sont étroites et que le reste de votre corps va en s'élargissant, vous devez mettre vos épaules en valeur avec des cols en V ou bateau et préférez les modèles droits. Les robes à taille empire vous iront à merveille. Symbole de pureté et de virginité, ces robes mettent en valeur vos épaules, votre dos et votre poitrine avec classe et discrétion. Elle se pare de rubans satinés, touche étincelante dans des voilages doux.

Si vos épaules sont larges et vos hanches menues, optez pour des robes longues à frous-frous.

Si votre morphologie s'apparente à la forme d'un rectangle: épaules, taille et bassin suivent la même ligne et que votre poitrine est menue, misez sur les cache cœur, les grosses ceintures et les jupes en trapèze. Si vous êtes plutôt enrobée, avec une taille peu marquée, préférez les matières fluides aux plus collantes!

Petite, les robes courtes vous y iront à merveille, même si elles sont parées de traînes. Grande, la robe longue est votre atout.

Quant au style de la robe, le tout est de mettre ce que vous avez de plus beau en valeur. La poitrine joue un rôle non négligeable. En effet, beaucoup de modèles possèdent un bustier adaptable selon vos mensurations. Selon, il sera rembourré ou pas ou vous permettra de mettre un soutien adapté en dessous, souvent sans bretelle. Certains stylistes créent votre robe sur mesure. Cette option est sans conteste intéressante pour celles qui ont souvent difficiles à se choisir des vêtements qui leur vont réellement. Mais les généralités peuvent toujours être contestées et selon vos goûts et avec les bons conseils d'un professionnel, vous choisirez la robe de vos rêves.

Son style

Le moment le plus attendu, dans les défilés de couture, est sans conteste, celui où apparaît le créateur et son mannequin fétiche, portant la robe de mariée.

C’est alors, plus qu’à tout autre moment, que la salle s’illumine, de flashs des photographes.

Loin des stéréotypes et grâce à ces génies de la mode, la robe de mariée peut prendre des formes et des couleurs quelquefois assez surprenantes, mais très souvent resplendissantes.

 

Longue ou courte ?

Le choix se fera peut-être en fonction du cortège nuptial ou par goût personnel.

Contre toute attente, la robe courte peut aussi revendiquer sa place au palmarès de la plus jolie robe de mariée. Elle peut être droite, très classique, réalisée souvent dans des tissus satinés, avec une petite encolure en dentelle.  On peut aussi la porter avec un col droit ou accompagnée d’un petit chapeau boule ou large à voilette. Elle peut être réalisée en tulle, bouffante. Une robe serrée à la taille, avec des plis droits jusqu’au-dessus du genou, donnera aussi un bel effet.

Sans oublier la petite robe sans manche, avec une encolure ronde ou carrée, droite jusqu’aux genoux, rehaussée de perles et de strass, frangée jusque mi-mollet, dans le plus pur style des années trente.

Néanmoins, dans la majorité des cas, la longue robe de mariée est privilégiée par beaucoup de femmes. Il faut dire que c’est tout un symbole de pureté et d’élégance.

Quoi de plus joli qu’une robe satinée, légèrement évasée, sans artifice, surmontée d’une grande capeline à capuchon large, bordée d’hermine qui continue à courir le long du bord de la cape, donnant ainsi une impression de traîne.  La robe avec un plastron en nid d’abeilles, est rehaussée de perles et sur la tête, un joli diadème avec le même motif sur lequel on attachera le grand voile vaporeux, que porteront les demoiselles d’honneur, mais attention aux petits pieds maladroits ! La robe peut être serrée à la taille par une grande ceinture de tulle, nouée à l’arrière, sous laquelle on appliquera une demi-traîne. Très coquet, aussi, un joli bustier pas trop prononcé, met toute votre féminité en valeur. Pour varier les modèles, n’oubliez pas le petit détail qui fait la différence : le petit sac blanc porté en bandoulière ou les fleurs en dentelle cousues sur le haut de la poitrine pour les robes fermées au cou.

Le choix n’est certes pas aisé, vu le nombre de modèles proposés par les spécialistes du genre.

Blanche ou de couleur ?

Dans certains pays, suivant les traditions, les mariées portent le rouge, symbole d’amour. Dans d’autres, les robes sont de couleurs bigarrées et très vives.

Mais un peu partout dans le monde, le blanc est longtemps resté la couleur, symbole de pureté. Aujourd’hui, les tons pastels semblent avoir le vent en poupe.

Il est de plus en plus fréquent de voir des robes crème, lilas tendre, bleu azur, vert léger, jaune très clair,.. Toutes ces jolies couleurs  illuminent le teint,  pour les mariages de printemps ou d’été.

Il n’est pas rare non plus de voir des tons plus foncés, tels que le beige un peu soutenu, le prune ou le lilas pour les mariages d’automne ou d’hiver.

La couleur ne supplantera probablement pas le blanc, mais tend à lui faire une rude concurrence par sa grande diversité.

Quel que soit le modèle, sur lequel vous arrêterez votre choix, courte ou longue, blanche ou de couleur, avec ou sans traîne, vous serez la reine du jour, cachée jusqu’au dernier instant, comme une perle rare. A votre arrivée, les visages s’illumineront de bonheur, quelques larmes de joie et d’émotion couleront sur les joues, surtout sur celles de vos parents ! Puis, sur le parcours qui vous sépare du lieu où vous scellerez  votre union, vous serez celle que l’on cherchera partout du regard, que l’on applaudira à tout rompre. Vous serez l’étoile du moment.

C’est au bras de votre futur époux, que vous vivrez cette journée, intensément. Nul doute que ce jour sera un des plus beaux de votre vie.

Son style déterminera celui de votre mariage. Il faudra donc réfléchir attentivement avant de prendre une décision. Plusieurs essais seront d'ailleurs nécessaires. Et vous devrez certainement faire attention à votre poids entre les essayages! Il ne s'agirait pas de ne plus pouvoir rentrer dedans le jour J!

La robe de mariée joue avec les découpes, les drapés, les effets de superpositions et de transparence.

Romantique, la robe à fleurs garde la note: soit les fleurs jouent l'effet des couleurs soit elles restent blanches. Tout dépend également de la couleur dans laquelle vous choisirez votre robe.

La tradition raconte que pour un deuxième mariage, on ne porte jamais une robe blanche! Mais aujourd'hui, tout a évolué. La robe de mariée doit avant tout posséder toutes les caractéristiques de sa condition: buste ajusté, volume en bas, superpositions et détails romantiques. Les couleurs ont peu d'importance. Les teintes caramel, chocolat, cappuccino et noisette séduisent de plus en plus les mariées en quête d’originalité. Toutes les coupes se déclinent dans ses tons chauds.

Certains modèles présentent des fleurs sur le bustier et le détail s'accentue au niveau des bretelles. Très glamour, ces robes vous transformeront en véritables princesses romantiques. Les fleurs peuvent être brodées ou imprimées, en guirlande sur le décolleté ou parsemés la robe de toutes parts. Le choix est large.

En coton et parfois en broderie anglaise, votre robe joue la carte de la saison: si vous vous mariez en été, rien de tel qu'un tissu léger, facile à porter et à repasser.

En soie, elles misent sur le côté douceur de la matière tout en jouant avec les différents types de soie: shantung, crêpe, satin, mousseline, jersey. 

En dentelle, elles jouent la gamme du romantisme et de la perfection mais restent destinées à celles qui n'y feront pas d'accroc!

Si vous aimez les matières nobles, vous serez ravies. Dans le secteur des robes de mariées, elles sont les premières à se tailler la part du gâteau.

Les volants restent également de la partie. Ils créent le volume de la jupe.

Certaines décident aussi de se marier en ensemble pantalon. Cette décision bien qu'exceptionnelle marque le caractère particulier de la mariée. Elle pourra d'ailleurs revêtir son tailleur à d'autres occasions. Les créateurs proposent d'ailleurs des ensembles blancs en satin très classe ou en d'autres couleurs plus ou moins sophistiquées.

Certaines robes se portent aussi avec un pantalon en dessous : elles s'ouvrent un peu plus bas que la taille pour laisser entrevoir un pantalon bien coupé et accentuant ainsi la ligne de la mariée!

Les inconditionnels de tous les défilés des robes de mariée sont sans conteste la robe sirène et la volumineuse. Mais les créateurs débordent d’imagination : la poitrine est de plus en plus dénudée.

Avec ou sans bustier

Le choix est large mais le tout est de savoir qu'une robe de mariée représente un certain budget. C'est pourquoi certains créateurs ont imaginé des ensembles composés d'un bustier et d'une jupe mais qui forment, à s'y méprendre, de véritables robes. L'avantage est que la mariée pourra employer le bustier pour d'autres occasions festives. Les bustiers peuvent également être avec ou sans bretelle. Avec,elles sont souvent très fines laissant apprécier le décolleté de la mariée. Dans le dos, le bustier peut également présenter des effets de croisement de lacets comme dans les corsets de l'époque. D'autres optent pour le dos nu, superbe pour celles qui possèdent Le dos de l'occasion.

Avec ou sans traîne

Le tout est de pouvoir la porter. Car une robe avec traîne, c'est souvent un rêve de gamine mais il ne faut pas se voiler la face, il faut pouvoir bouger avec.... Pour l'église, l'idéal est d'avoir des porteurs et pour les repas, de pouvoir s'asseoir tout en ne l'écrasant pas. Fin de la journée, et dans tous les cas, votre traîne aura ramassé toutes les saletés du lieu. Autant le savoir!

Essayages

En fonction de la date de votre mariage, vous pourrez déterminer les matières et la coupe. Enfin, certaines mariées changent de robes pour la soirée : la robe longue assortie d’un voile reste le grand classique pour les moments solennels de la journée mais laisse la place à des modèles plus courts et plus pratiques pour la soirée.

Au travers des nombreux essayages, vous apprendrez à connaître votre robe, à vivre avec. Car vous devez avant tout vous sentir à l'aise dedans. Les robes de mariée sont souvent proches du corps, elles sont comme une seconde peau.  Vous devrez minimum vous y prendre trois mois à l’avance car il faudra penser délai de la commande et retouches à effectuer. La gamme de prix est très large et le choix immense ! Si vous désirez une robe unique, faites la réaliser sur mesure et selon vos desiderata.  Après l’élaboration du croquis de la robe et la prise de vos mensurations, le styliste pourra alors commencer son travail. Mais dans ce cas, prévoyez un plus long délai d’attente ! Si vous ne désirez pas acheter une robe de mariée, vous pouvez bien sûr la louer. Il va sans dire que vous ne serez donc pas la seule à la porter. Bien sûr, cela vous évitera de devoir débourser une somme rondelette mais au prix d’un rêve d’enfant… A vous de voir !

>> Commander le guide en ligne 

robe robes mariage mode nuptiale