La bague de fiançailles

Elle précède de quelques mois l'alliance mais elle symbolise pour celle qui la reçoit, tout l'amour que lui porte son fiancé. Elle sera bien souvent achetée en cachette de la future épouse. C'est pourquoi l'homme devra faire preuve de psychologie et de connaissance des goûts de sa bien-aimée. Il empruntera une bague dans la boîte à bijoux de sa dulcinée pour s'assurer du diamètre exact de son doigt, ceci avec le concours de son joaillier.
Question de goûts.

Le solitaire

Considéré comme le grand classique des fiançailles, le solitaire est composé d'un seul diamant serti dans une monture en or blanc, gris, cuivré ou jaune. La pierre peut être enchâssée de différentes manières. En "serti griffes", elle sera alors entourée de griffes qui la tiendront agrippée à l'anneau. En "serti clos", elle sera entourée d'un véritable serti, exempt de toute griffe. L'un et l'autre ont leurs avantages et leurs inconvénients mais ici, tout dépend souvent du travail du joaillier.

La bague panier type Lady Di

Elle garde ses adeptes. Cette bague est composée en son centre d'une pierre de couleur, saphir, rubis ou émeraude qui est entourée par des petits diamants de taille brillant.

L'originale

Les tendances actuelles s'orientent vers un mélange de diamants blancs et de couleurs. Cela correspond bien sûr à un certain budget qui peut diminuer ou augmenter selon les quatre critères propres au diamant.