Alliances

Elles symbolisent l'union de deux êtres qui jurent de s'aimer toute leur vie. D'or, d'argent, de platine, elles sont souvent gravées aux noms des futurs époux. Souvent, l'homme les veut classiques, simples, sans pierre, en une teinte. Mais la femme, un peu plus coquette aime l'accorder à sa bague de fiançailles et lui offrir une réelle personnalité, celle d'un bijou à part entière.

En or

Jaune, gris, cuivré ou blanc, l'anneau peut également être croisé ou se la jouer en solo. Dans tous les cas, l'alliance se porte à l'annulaire de la main gauche. Cette tradition remonte aux coutumes ancestrales qui racontaient qu'une veine partait de ce doigt vers le coeur. Les nordiques, les russes et les juifs la portent à droite. Dans certaines religions, elle n'existe pas, elle est remplacée par un bijou, un collier ou un bracelet, attribut uniquement féminin. De nos jours, la mariée porte le jour de ses noces, non seulement la bague de fiançailles et l'alliance mais aussi une parure composée de boucles d'oreilles et d'un collier. Elle peut miser sur la fantaisie et les bijoux de type Swarowski par exemple ou bien encore, harmoniser sa robe avec un ensemble composé de pierres précieuses.

Avec ou sans pierre

Le diamant est éternel. Il est donc souvent associé au mariage. Les jeunes mariés aiment en incruster leur alliance. Pour reconnaître un diamant de qualité, les spécialistes vous parleront des quatre C : carat, "clarity", "cut" et "colour". Ces critères de choix sont importants pour reconnaître le vrai professionnel en la matière.

Les quatre C

Le carat est synonyme de poids. En dessous d'un carat, on parle de points. Exemple: on dit 21 points et non 0,21 carat. Au plus le nombre de carats est important, au plus la pierre est lourde.

"Clarity" est le mot anglais employé par les diamantaires pour parler de la pureté du diamant. L'échelle de valeurs démarre de pure à la loupe à piquée trois. Pure à la loupe qualifie une pierre qui ne présente aucun défaut  quand on la regarde à la loupe fois dix, la norme diamantaire. Pour la dénomination piquée trois, il n'est pas nécessaire d'utiliser une loupe pour voir les défauts dans le diamant. Le professionnel vous conseillera le V.S.1 autrement dit le "Very Small inclusion 1", une très belle qualité.

"Cut" est la traduction anglaise de taille. Les trois tailles conseillées pour des alliances diamantées sont le brillant c.à.d. 57 facettes plus la table, l'émeraude plutôt rectangulaire et la princesse de forme carrée.

"Color" ou la couleur en français est primordiale. L'échelle des couleurs commence à la lettre D comme diamant et se termine à Z. D est la couleur la plus parfaite. Il est conseillé d'acheter des diamants de couleurs G ou H pour obtenir une belle brillance.

Si vous désirez vous rassurer quant à la qualité des diamants, demandez à votre joaillier ou bijoutier, un certificat. Les deux sociétés les plus reconnues mondialement peuvent en décerner : le Conseil Supérieur du Diamant et l'Institut Gemmologique International.

Méfiez-vous également de l'appellation CZ qui suit le mot diamant. Elle signifie zircon. Dans ce cas précis, ce n'est pas un diamant. Certains vous parleront de brillant. Comme expliqué précédemment, ce terme détermine la taille de la pierre et non sa nature. On peut vous proposer une bague avec un brillant, alors qu'il s'agira d'un zircon! Et cette pierre a une valeur nettement inférieure.

Il n'est pas recommandé de sertir une alliance d' un seul diamant. Elle deviendra alors un solitaire.

Symbole

Avec sa forme circulaire, l'alliance revêt également le symbole de l'harmonie, de la fidélité, de l'éternité et de la sincérité de la parole donnée. Aujourd'hui, certains bijoutiers l'imaginent face plate ou même carrée. L'alliance devient également un signe de personnalité. Classique, elle peut passer inaperçue. Plus originale, elle se confond volontiers avec une autre bague.

La cérémonie

Traditionnellement, c'est le futur marié qui offre ce symbole d'amour. Mais les fiancés choisiront souvent leurs alliances à deux, parfois six mois avant le jour J, de manière à laisser le temps au joaillier de créer les anneaux tant convoités.

Doigts fins ou non

Si vous avez des mains fines, ne choisissez pas un modèle trop imposant ni trop large. Optez pour le raffinement. Si vous avez des doigts un peu potelés et de petites mains,  choisissez une alliance plus imposante. Dans tous les cas, ne craquez pas pour une bague sans l'essayer car même si elle est toute simple, dites-vous que vous la porterez, en principe, toute votre vie. Quand vous passez votre bague au doigt, tenez compte de leur grosseur. En effet, nous changeons trois fois par jour d'épaisseur de doigts. Mieux vaut essayer votre alliance en milieu de journée.

Pour l'anecdote

En ancien français, les mots "mariage" et "alliance" étaient synonymes.

Dans la tradition orientale, la future épouse porte son alliance à la main droite. Et ce n'est qu'au moment de la cérémonie religieuse (ou civile) qu'elle passe sa bague à gauche et jure fidélité et amour à son époux.