Champagne et vins

Voilà un poste qui demande toute votre attention. Car que cela soit sur votre liste de mariage ou à table, le vin est le breuvage des dieux et on lui voue respect et gourmandise.

Pendant la réception

De l’apéritif à la fin du repas, le vin est choisi en fonction de votre budget mais aussi selon les mets que vous dégusterez. Certains traiteurs proposent une formule vins compris mais l’idéal reste de faire appel à des cavistes qui pourront vous conseiller au mieux pour votre réception. Chacun son métier !

A l’apéritif, vous devez miser sur  un vin tranquille et facile à boire, issu d’une méthode traditionnelle. Certains pensent directement aux champagnes, d’autres aux crémants d’Alsace ou de Bourgogne.

Le champagne

Parmi les champagnes, la gamme est large : les blancs avec le blanc de blanc, issu du chardonnay mais aussi les rosés qui accompagneront  à merveille tartes et viandes rouges. Sans oublier les grandes cuvées et champagnes millésimés qui s’accorderont avec brio avec quelques mets de choix dont le caviar, les huîtres, le homard ou même le foie gras. Mais attention, si vous désirez conserver vos bouteilles en cave, veillez à ne pas leur offrir de lumière, ni de vibration, ni d’odeur parasite. Elles doivent également garder une température fraîche entre dix et douze degrés et un taux d’humidité assez important. Et comme le vin, les bouteilles doivent rester couchées.  Si d’aventure, elles ne sont pas fraîches, mettez-les dans un seau d'eau et de glaçons. Elles seront à bonne température dans quinze à vingt minutes. Au réfrigérateur, couchez-les dans le bas, trois à quatre heures avant de servir. Vous pouvez même les laisser plus longtemps, à condition que la température reste constante.

Le repas

Au cours du repas, pendant lequel en principe, le nombre d’invités est plus restreint qu’à l’apéritif, pendant la belle saison, choisissez un vin blanc de Provence par exemple : ensoleillé, il égayera votre table et donnera toute leur saveur à vos mets. En automne, préférez-lui un vin de Loire type Sancerre ou Bourgogne. En vin blanc, optez pour un bordeaux supérieur ou un Côtes du Rhône, très fruité et savoureux. Bien sûr, tous ces breuvages ont leur équivalent à d’autres endroits de la planète. A vous de voir, avec votre spécialiste, lequel s’accordera le mieux à votre repas et à vos invités.

Au dessert

En fin de repas, pendant le dessert ou après, certains jeunes mariés aiment terminer leur repas en sabrant du champagne. Cette coutume permet entre autres une meilleure dégustation. D’autres choisissent un petit moelleux du Languedoc, un muscat du midi ou tout autre nectar sucré. Quant au pousse-café, il n’est plus de coutume en matière de mariages. Mais libre à vous de la réitérer ! Il faut simplement faire preuve d’organisation et choisir la qualité avant tout.

Pour la soirée

En soirées, les professionnels vous dirigeront un Sauvignon, un Chardonnay ou un Côtes du Rhône, histoire d’abolir les mélanges pour ceux qui sont avec vous depuis le repas du midi mais aussi de vous faciliter la vie.

Bien sûr, toutes les appellations citées ici sont d’origine françaises mais il existe sur le marché belge, des vins étrangers qui gardent toute leur richesse en bouche et leur simplicité. Dans certains endroits, on peut ainsi voir répertorier de nombreuses étiquettes dont les origines sont non seulement françaises mais aussi australiennes, italiennes, argentines, espagnoles,… Pour votre mariage, ne misez pas sur la complication : il faut contenter un maximum de monde. Vos invités ne sont pas tous des spécialistes.

Sur les listes de mariage

Aujourd’hui, certaines listes accueillent des vins et des accessoires vinicoles en leur sein. Rédigées souvent en fonction des goûts des jeunes mariés, elles sont composées de vins destinés à la garde ou de vins propres à la dégustation rapide. La liste est faite avec le caviste et chaque invité aura donc le choix dans une liste préétablie ou remettra un bon à valoir sur le vin de votre choix.

L’art de la dégustation

Voici quelques conseils qui vous permettront de ne pas créer d’impair et de toujours favoriser la bonne mise en bouche de vos vins.

Choisissez vos bouteilles chez un caviste qui les couche et les préserve de la lumière. Ouvrez chaque bouteille avec précaution afin de conserver toutes ses saveurs. Servez le vin jeune en carafe mais le vin blanc et le champagne sont exclusivement servis en bouteille. Prenez garde à la température de votre vin, il sera plus savoureux. Et servez les blancs avant les rouges. A table, posez des verres adaptés et n’oubliez pas un verre à eau, pour les assoiffés.

Enfin, laissez-vous envahir par leur couleur, leur intensité et leur bouquet et goûtez aux mille et un plaisirs qu’ils vous offrent.

Et si l’envie vous prend

De nombreux endroits appelés bars à vins, proposent aujourd’hui plusieurs vins à la dégustation. Cette formule vous permet de goûter aux différentes étiquettes dans des conditions idéales et de faire votre choix, en véritable amateur. Parfois, vous pourrez y bénéficier des conseils d’un sommelier. Parfois encore, vous aurez la possibilité d’y suivre des cours adaptés à votre niveau de connaissances.  Mais souvent, les endroits spécialisés comme les bars à vins ou les cavistes professionnels sont dirigés par des professionnels en la matière qui, durant toute l’année, peuvent vous guider vers un meilleur achat.

Où les acheter ?

Une des réponses les plus souvent émises est de se fournir chez un caviste ou en direct chez le vigneron ! Aujourd’hui, apparaissent sur le net, des sites d’enchères spécialisées en vins, des sites de ventes à distance,… Les avantages sont souvent une question de prix mais le tout est de prévoir une livraison sécurisée et qui ne va pas endommager le vin.

Mais dans tous les cas, il faudra accorder les mets et les vins en respectant les produits, étonner par l’expression du goût du plus simple au plus sophistiqué et créer ainsi votre événement !